LES NEWS DE FAB #12

Des nouvelles de Mars.


Depuis l’arrivée du bateau à Lorient, nous avons déjà bougé deux fois de place, au port de Kernével tout d’abord et ensuite sur une bouée devant le port de Locmiquélic le week-end dernier.


Tribulations au port de Kernevel

L’activité course au large y est foisonnante et les places sont chères. Nous sommes en attente de pouvoir sortir le bateau dans un chantier près de Lorient début mai.


Nous avons déjà pu affiner les devis de réparation de la structure et de fabrication de nouveaux mâts et voiles identifier les intervenants.


Malgré le soutien confirmé de certains de nos partenaires, notamment le Groupe Lagadère, APF- France Handicap, Premiers de Cordée, Technicolor, pour la suite du projet, nous n’avons pas encore les moyens de commencer ces réparations et nous sommes en recherche active de nouveaux partenaires.

Le programme que nous proposons s’inscrit dans le timing du projet gouvernemental « cap sur l’entreprise inclusive 2019-2022 » et nous souhaitons être un acteur de cette dynamique jusqu’à la prochaine Route du Rhum 2022 que nous avons à cœur de terminer.


D’ici là nous proposons des opérations de sensibilisation autour du handicap et de l’inclusion auprès des entreprises au travers de conférences, mais aussi avec le bateau dès qu’il sera réparé, au travers de sorties team building ou en participant à des courses en équipage 100% handi.


Nous continuons bien sûr les interventions auprès des écoles dès que la demande est effectuée.

Nous avons ainsi rencontré les écoles Jean Renoir de Bondy autour de leur projet « je cours solid’R », l’école Paul Valéry dans le 16ème arrodissement de Paris, l’école publique de Plouasne dont j’étais le lien avec l’école publique de Morne à l’Eau en Guadeloupe.



Le projet Team Vent Debout a été finaliste dans la catégorie rebond pour « le prix de la résilience professionnelle » qui était remis au Sénat.




La Nuit du Handicap événement national qui aura lieu le 15 juin m’a demandé d’accepter le parrainage de l’opération, je succède ainsi à Dorine Bourneton que je cite si souvent en modèle devant son effort d’intégration des pilotes en situation de handicap pour le milieu aérien.



A bientôt pour d’autres nouvelles, l’aventure continue face au handicap !